Lundi, via Twitter, le SNALC Besançon découvrait l’affaire. Nous avons tout de suite signalé que nous étions prêts à accompagner le collègue. Aujourd’hui, le SNALC est dans une large intersyndicale qui demande qu’il soit réintégré.

Edit: D’après les informations dont nous disposons (jeudi 2 décembre 2021 18:35, source AEF), la sanction contre notre collègue est levée.