Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Dating Online
La carrière
Nos Enquêtes
Le SNALC
Les Actualités
Les Congrès à venir (Inscriptions)
Les publications
sondages

AED et AESH: Le SNALC s’adresse à Mme la Rectrice

Ce jour, le SNALC a adressé une demande formelle à Mme la Rectrice et à Mme la Secrétaire Générale de l’académie de Besançon afin qu’elles portent leur attention sur deux situations qui nous inquiètent particulièrement:

 

Madame la Rectrice,

Madame la Secrétaire Générale de l’académie de Besançon,

Le SNALC sollicite votre haute bienveillance et une attention toute particulière sur les deux problématiques suivantes :

  • La situation critique des AED

    Le 27 juin, un Groupe de Travail Ministériel, préparatoire au CTMEN du 6 juillet a eu pour objet le décret d’application permettant la CDIsation des AED. Le CTMEN se réunira le 6 juillet et validera le projet de décret. La question ne fait aucun doute car, comme vous le savez, pour repousser un texte, il faut un rejet unanime des organisations syndicales ayant un siège en CT. Et, sans préjuger du vote des autres organisations, le SNALC peut vous affirmer qu’il votera pour. Donc, le texte sera publié au Journal Officiel dans le courant de l’été.

    Le problème est que les EPLE sont déjà dans la préparation de la rentrée 2022. D’autres académies ont pris le soin de faire une communication aux personnels de direction afin qu’ils anticipent la parution du décret et fassent en sorte d’intégrer les AED arrivant à 6 années d’exercice dans leur équipe pour la rentrée. Cela n’a pas été le cas dans notre académie à notre connaissance. Des équipes fonctionnant bien, des personnels donnant satisfaction et, plus inquiétant encore à nos yeux, des mères et pères de famille dont le métier d’AED est la seule source de revenue, vont rapidement se trouver en difficulté.

    C’est pourquoi, Madame la Rectrice, Madame la Secrétaire Générale, le SNALC Besançon vous demande de bien vouloir, devant l’urgence de la situation, communiquer auprès des chefs d’établissement avant la fin de l’année scolaire, afin qu’ils puissent conserver ces personnels qui risquent de perdre leur emploi.

  • La rémunération des AESH

    Le SNALC avait, lors de l’audience que vous nous aviez accordée, évoqué avec vous la question du calcul de la rémunération des AESH exerçant à hauteur de 24 heures par semaine. Ce prorata équivaut à 61,23% d’un temps complet.

    Le Ministère de l’Education Nationale, dans la FAQ correspondante, préconise que, dans le calcul de la rémunération des AESH, l’arrondi se fasse systématiquement à l’entier supérieur. D’autres académies ont rapidement appliqué cette directive.

    C’est pourquoi le SNALC vous demande de faire en sorte que l’académie de Besançon passe de l’arrondi à 61% à celui à 62% assez rapidement pour que nos collègues AESH ne perdent pas trop longtemps un argent qui leur est précieux, surtout dans la conjoncture actuelle.

     

    Vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à nos demandes et vous prient de recevoir, Madame la Rectrice, Madame la Secrétaire Générale, nos respectueuses salutations,

     

    Pour le SNALC,

    Sébastien VIEILLE,

    Président Académique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi